Tout à bord il y a  la foule, impressionnante, vers 11h du matin la file courrait du Berlaimont jusqu’au rond-point  Schuman, d’après les statistiques plus de 10.000 personnes se sont présentées.

C’était une foule composée principalement de jeunes de 20 à 30 ans, avec de ci de-là des gens plus mûrs, une foule étrange, la plupart en tenue relax, certain mal rasé, des touristes peut-être, d’autre en famille avec femme et enfants, l’entrée était gratuite peut-être qu’ils pensaient que c’était une attraction, sait-on jamais…

Puis il y a avait ceux qui était en tenue du dimanche, avec col et cravate, il fallait faire sérieux et bien se présenter, avec dans la main une farde dans laquelle il y a avait leur précieux CV…

Puis a l’intérieur sur deux étages le 0 et le -1 les stands des sociétés et d’autres présentant des informations sur l’Europe, le travail, les bourses en Europe .. et d’autres choses.

De cette grand messe, ce qui m’a impressionné

– ce sont ces recruteurs (certains en étaient de vrais, d’autre juste des figurants,…), mais tous de 9h à 17h30, ils étaient là, aimables, accueillant, écoutant ces visiteurs, ces demandeurs d’emploi plus ou moins sérieux à la recherche du poste de rêve ou juste d’une opportunité de travail

– puis c’était ces « demandeurs » certains avec  cette foi que ce jour là ils décrocheront leur emploi, puis tous les autres (et il y en avait beaucoup) ils étaient là parce qu’on ne sait jamais, essayant de vendre des mérites ou des compétences qu’ils n’avaient pas, cherchant la sympathie, faisant semblant de s’intéresser à tel secteur, à la société…

mais partout il y a un monde de fou, il fallait faire la file pour s’assoir , et pouvoir enfin quelques minutes, 10 tout au plus, discuter avec un de ces recruteurs…

Alors j’ai fait l’exercice, faire la file, m’assoir, vendre mes mérites et mes compétences, jouer le jeu à fond et là j’ai entendu..

– En fait vous devez aller sur le site de la société et regarder les emplois vacants…nous on est juste là pour la présence (SNCB, Malta, …)

– Entre nous il n’y a pas de positions ouvertes, mais on veut bien prendre votre CV…

– Voyez comme nous sommes « Grands, beaux, dynamiques,… » mais nous n’engageons que des jeunes sans expérience diplômés et près à travailler 10 à 12h par jour pour des salaires de misère mais ils auront une belle expérience dans leur CV (à vous de deviner qui c’est…)

– On cherche qu’un seul profil, une bête rare à 5 pattes et 6 langues, merci pour votre visite mais vous ne convenez pas, on garde votre CV, on ne sait jamais…

– …

Devant le stand de la commission européenne une file de plus de 50m, tous ces gens plein d’espoir, mais l’Europe n’engage plus…

Ce qui m’interpelle dans cette journée, c’est

– l’espoir (c’est l’opium du peuple, mais c e n’’est pas moi qui l’ai dit)que l’on vend à ces milliers de demandeurs

– le coût de cette opération (financée par l’Europe) et pour quel résultat! Argent qui serait sans doute mieux investi pour créer de vrai emplois

– et puis à quoi cela sert cette journée?

-à collecter des CVs que l’on jettera sans les avoir regarder

– a montrer combien l’Europe est dynamique

– à montrer que telle ou telle société est dynamique en en croissance (parce qu’elle engage…)

Allons restons sérieux, ce n’est pas en 5 minutes, au milieu d’une foule, devant des recruteurs désabusés, fatigués que l’on va pouvoir ce faire recruter.

A qui sert cette farce alors que tous, sans exception vous disent clairement qu’il vaut mieux aller sur le site, vérifier les postes offerts et mettre sans CV en ligne!

Publicités